Accueil

Emèr’veillez-vous

  • Amoureux dans l'herbe

Droits réservés Julie Chapolard Photographe

Juste quelques mots sur le choix de ce nom, un peu de mon histoire !

Déjà une invitation, une invitation à s’émerveiller devant le miracle de la vie, devant les battements du cœur à l’intérieur d’une femme, s’émerveiller de la danse des hormones, de la complexité de notre corps, de la complémentarité d’un ovule et d’un spermatozoïde, s’émerveiller…

Ensuite, é mère’veille.

Devenir mère à chaque fois de nouveau et différemment : chaque naissance d’un nouvel être nous offre une nouvelle naissance, une période de matrescence*, de passage. Un passage qui existe pour la maman mais aussi pour le bébé, pour le co-parent et même pour la fratrie, la famille et je crois la société.

Veille pour veiller : veiller sur nous, sur le bébé, sur la famille… être en état de veille parfois un peu forcé après des nuits très mouvementées, parfois souhaité pour être rassuré… Une nouvelle mission aussi pour moi : veiller auprès d’une mère… Veiller – prendre soin.

Merveille, pour moi c’est aussi une histoire personnelle du premier mantra qui m’a aidée pour la naissance de mon fils aîné : « la vie est merveille ». Cette phrase que je me suis répétée alors que l’intensité des contractions battait son plein !

Alors, aujourd’hui, je me lance dans la réalisation d’une part de mon essence, dans une renaissance et je garde l’envie de m’émerveiller et de veiller !

*Matrescence : terme créé par Dana Louise Raphael, anthropologue américaine, dans les années 70. La matrescence est la contraction des mots maternité et adolescence. Il fait référence au processus que vit une femme au moment de devenir mère, sur les plans physique, émotionnel, neurobiologique et hormonal.